Quels sont les plus grands lacs salés du monde ?

À travers le monde, il existe plusieurs lacs salés. Cependant, les plus grands recensés sont au nombre de 4.

Le lac salé

Il existe plusieurs définitions pour un lac salé. Mais toutes au final se résument à : un grand volume d’eau salée sur la surface de terre, qui remplit un bassin, et qui est entouré de terre, sans contact direct avec l’océan. Une eau salée est encore appelée une eau saumâtre. Déjà, l’eau a toujours contenu du sel. Cependant, lorsque sa salinité est comprise entre 0,5 et 10 grammes le litre, on dit qu’elle est salée ou saumâtre. Aussi, lorsque la quantité de sel est inférieure à0,5 grammes, l’eau est qualifiée de ‘’douce’’.

Il arrive souvent que des lacs soient plus salés que l’eau de mer. Pour comprendre le phénomène, il faut savoir que la formation des lacs salés se fait lorsque : l’eau qui arrive dans le bassin du lac, contient des sels minéraux qui ne peuvent quitter et rejoindre la mer. Dans ce genre de bassin, l’eau ne s’écoule pas et ne quitte le bassin qu’en s’évaporant. Ainsi, au fil du temps, la concentration de l’eau en sels minéraux finit par augmenter. Notons que lorsque la quantité d’eau qui s’évapore est supérieure à celle qui arrive, le lac disparaît par assèchement pour un lac d’eau douce. Pour un lac d’eau salée, l’évaporation totale du lac fait apparaître une étendue de sel.

Les plus grands lacs salés au monde

Il y a plusieurs lacs salés de par le monde. Cependant, les plus grands sont au nombre de 4. Il s’agit de :

  • La mer Caspienne : c’est l’une des plus petites mers au monde, elle se trouve en Asie. De par se forme fermée, elle est le plus grand lac au monde cependant. Sa superficie est de 371 000 km2. Elle se trouve en plein milieu de l’Asie centrale, au nord de l’Iran et à l’ouest du Kazakhstan. La mer Caspienne est la plus grande mer fermée du monde et son taux de sel est d’environ : 12 g de chlorures de sel par litre d’eau, soit environ le 1/3 de la plupart des mers et océans. S’il est vrai que plusieurs lacs salés sont vides de vie, la mer Caspienne au contraire en déborde : on y trouve du saumon, mais aussi des esturgeons qui produisent du caviar. La mer Caspienne a un doux climat méditerranéen à l’ouest et au sud le climat reste humide
  • La mer d’Aral : elle se trouve entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan. C’est une mer fermée d’Asie centrale aussi. Sa superficie est de 66 458 km2. Cependant, depuis le début des années 2000, la superficie de la mer d’Aral a été divisée par deux. Cela est dû à un assèchement très important. Les deux fleuves qui se jettent dans la mer ont été détournés pour la production en masse du coton, ce qui a entraîné dessèchement de la mer d’Aral, une immense catastrophe environnementale. Plusieurs projets sont mis en place pour empêcher que le lac continue de s’assécher. Aussi, des opérations comme le détournement des fleuves, le creusement de canal, sont à éviter. 4 ans après la construction d’un barrage, en 2009, les efforts ont porté de fruits et le niveau du lac est remonté de 6 m dans la partie nord de la mer d’Aral
  • Le lac Balkhach est le troisième lac d’Asie situé au Kazakhstan. il a une superficie de 18 200 km2. Sa profondeur est de 25 m au plus et e 5 m en moyenne. Il est entouré de déserts et de steppes. On trouve plusieurs îles le long de ses berges. Tout comme la mer d’Aral, le lac Balkhach a fortement diminué, par la faute des complexes industriels qui sont installés sur ses rives
  • Le Grand Lac Salé, encore appelé « Great Salt Lake » dans l’Utah aux États-Unis, est le 4e plus grand lac du monde. Il est le 1er lac salé du continent américain cependant. Selon les précipitations, sa superficie peut varier de 4 400 km² à 8 547 km² selon les années. Il se trouve à plus de 1 200 mètres d’altitude et grâce à lui, les températures de la région sont plus douces. Le climat est de type continental aride, et les hivers sont froids avec des étés chauds. La salinité de ce lac varie selon les endroits où l’eau est prélevée. Au nord et à l’est du lac, cohabitent plusieurs oiseaux migrateurs. Un seul animal vit dans le lac. Il s’agit de l’artémie, petit crustacé qui ressemble à la crevette.

Les autres lacs salés du monde

Il existe aussi d’autres lacs de par le monde, ayant chacun sa particularité. Ainsi, nous avons :

  • Le lac Namtso : c’est le lac salé le plus élevé du monde. Il est l’un des plus célèbres lacs sacrés au Tibet. Ce lac d’eau salée se trouve au nord de Lhassa à 4 718 m au-dessus du niveau de la mer. C’est un lieu isolé où l’on se rend en pèlerinage. Il mesure 70 km de long et 30 de large
  • La mer morte : représente le lac salé le plus bas au monde. Elle est également le point le plus bas de toute la surface de la Terre, avec 417 m sous le niveau de la mer. Elle fait une surface approximative de 1 050 km², son taux de sel est approximativement de 22 à 25 %. Sa salinité est de 275 grammes par litre d’eau, alors qu’il est de 35 grammes par litre environ pour l’eau de mer
  • Le lac Gaet’ale : est le lac salé le plus salé connu au monde. avec une matière dissoute totale de 433 ± 9 g•kg-16
  • Le lac Pontchartrain : c’est un grand lac d’eau salée situé au sud-est de la Louisiane. Il est le second plus grand lac salé des États-Unis et le plus grand lac de Louisiane
  • Le lac Eyre : il s’agit du plus grand lac salé d’Australie, mais aussi d’Océanie. Il est le point le plus bas de l’Australie en étant approximativement à 15 mètres en dessous du niveau de la mer. Cela représente le point de focalisation du vaste bassin du lac Eyre
  • La mar Chiquita de Córdoba : c’est un grand lac salé se trouvant au centre de l’Argentine, au nord-est de la province de Córdoba. Il est le plus grand lac d’Argentine et c’un des plus grands lacs salés endoréiques du monde. Depuis 1980, la superficie de cette lagune tourne autour de 6 000 km2
  • Le lac Turkana : Il était anciennement nommé lac Rudolf ou lac Rodolphe. C’est l’un des lacs de la vallée du Grand Rift. Il fait une superficie de 6 405 km2 et une longueur de quelque 300 km. Le lac se trouve pour l’essentiel sur le territoire du Kenya même si son extrémité septentrionale se trouve en Éthiopie. Il représente le plus grand lac permanent en milieu désertique et du plus grand lac alcalin
  • Le lac de Van : C’est le plus grand lac de Turquie. Situé à l’extrême est du pays, c’est un lac salé d’origine volcanique sans débouché. il reçoit l’eau de nombreux petits cours d’eau qui descendent des montagnes environnantes. Ce lac fait 120 km de long, 80 km de large et 457 m de profondeur. Sa superficie est de 3 755 km2 et son altitude de 1 719 m
  • Le lac Yssyk Koul, au Kirghizistan : Il forme une petite mer fermée de 6 332 km2 à 1 620 m d’altitude. Il s’agit du deuxième plus grand lac de montagne au monde juste après le lac Titicaca. Sa profondeur fait 702 m et son eau est légèrement salée. Le lac ne gèle pas en hiver
  • Le lac Assal : C’est un lac situé au centre de Djibouti. Il est situé à 153 mètres en dessous du niveau de la mer dans la dépression d’Afar. Ce lac Assal couvre une superficie de 54 km2. Il constitue le point le plus bas du continent africain. Le lac est entouré de volcans et de banquises de sel
  • Le lac Qinghai : C’est le plus grand lac de la Chine. Il situé dans la région de l’Amdo qui est incorporée à la province du Qinghai. Ce lac d’altitude sur le plateau Qinghai-Tibet, est situé à 3 205 m au-dessus de niveau de la mer et est totalement couvert de glace en hiver. Sa salinité est de 16 g de sel par litre d’eau, soit une augmentation de 28 % en 30 ans et son pH a atteint 9,5, soit 46 % plus élevé que le pH de l’eau de mer. A cause de la construction d’un centre de recherche d’armes nucléaires à côté du lac, il est contaminé par la radioactivité. Ce qui a entraîné des cancers et des malformations à la naissance chez les nomades tibétains dans cette région
  • Le lac Niamawi : Il est situé au Nord de la Grande Comore, une île principale des Comores, dans un ancien cratère volcanique.